Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 14:00

les-spellman-contre-attaquent.jpg

 

 

Et c'est parti pour un quatrième tome de la saga Spellman ! On pourra pas dire que je ne vous aurais pas prévu que c'est de la pure bombe ! Une bombe uniquement dispo en broché pour le moment, éditions Albin Michel, 22 euros le gros pavé ! Bonne lecture !

 

 

Quatrième de couverture :

 

À l'âge canonique de 32 ans, Izzy Spellmann se laisse finalement convaincre de prendre la direction du cabinet de détectives privés familial. La transition ne sera pas de tout repos !


Sa mère tente de la faire chanter pour l'obliger à rompre avec un barman qui ne correspond pas à son standing. Pris au jeu, son enquêteur infiltré comme maître d'hôtel chez un millionnaire ne veut plus changer d'emploi. Henry, un de ses ex, flic accro au bio, essaie de renouer avec elle par tous les moyens. Et comme le pire est toujours sûr dans cette famille de dingues, sa petite sœur Rae, la passionaria de l'erreur judiciaire, risque la prison.
Mais quoi qu'il arrive, Izzy restera fidèle à la règle Nº1 du code Spellman : éviter tout comportement normal.

 

Mon avis :

 

Il est toujours difficile d'attendre la sortie du énième tome d'une série livresque que l'on aime. Alors il m'a été impossible d'attendre la sortie en poche du quatrième tome de la saga Spellman de Lisa Lutz, je me devais de le lire en broché, même s'il ne serait pas assorti aux autres tomes que je possède de la saga ! Aussi, après "Spellman & associés", "Les Spellman se déchaînent" et "La revanche des Spellman", voici ma chronique de "Les Spellman contre-attaquent ! ".

 


 

Ce roman broché est imposant comparé aux poches, il faut bien l'avouer ! De grande taille, il est aussi très épais (3,5cm) alors qu'il ne fait finalement "que" 450 pages. Malgré tout, il est relativement léger pour son volume, et est surtout d'une beauté incomparable : sa couverture est magnifique (elle allie le girly et l'urbain avec brio), le livre est resté dans un état neuf même après mes heures de lecture... et la mise en page intérieure est très bien faite (pour rappel, comme pour les autres tomes, Izzy nous raconte son histoire avec quelques flash-backs, mais surtout à la manière d'un dossier d'enquête, avec des rapports d'écoute et tout : j'adore ! ).

 

 

 

On commence avec l'écriture de l'auteure, Lisa Lutz. Je l'ai trouvé aussi fraîche que pour les autres tomes, elle manie toujours aussi bien le Izzy, un mélange de sarcasme et d'ironie, mais teinté de générosité et de langage de détective. C'est un réel plaisir, donc, de lire les pensées intimes d'Izzy, ses petites phrases qui nous font sourire ou même rire. C'est aussi, évidemment, un bonheur sans nom de découvrir les dialogues parfois de sourds, à base de joutes verbales dans tous les sens et de sous-entendus divers et variés, des différents membres de la famille Spellman. Je les jalouse d'avoir la gachette verbale aussi facile, mais c'est aussi un tel plaisir que je ne leur en veux pas d'avoir tant de talent de rhétorique !


 

Les Spellman, justement, parlons-en. On pourrait croire qu'après trois romans, on les connait par coeur et qu'ils ne peuvent pas nous surprendre, mais ils sont si déjantés, voire dérangés, qu'ils sont toujours aussi à la fois attachants et surprenants. Attachants en dépit, ou grâce à leurs faiblesses, évidemment ! Comment leur en vouloir de fourrer leur nez partout dans les affaires de leurs proches, quand c'est pour notre plus grand plaisir ! De petites enquêtes bénignes en affronts plus violents, ils n'ont pas finis de nous étonner, croyez-moi ! Surprenants car, justement, on a beau s'attendre à leurs coups fourrés et à leurs manipulations diverses et variées, on ne peut qu'être bouche bée devant tant d'ingéniosité et de cran. Ils dépassent les limites allègrement, et ce n'est pas un Henri ou un Morty (pour ne citer que ces deux personnages secondaires tout aussi hauts en couleur) qui vont les rattraper au vol !


 

Inutile de le nier : les Spellman ne sont peut-être pas plongés dans des affaires de meurtres et compagnie (quoique...), ils ne nous laissent pas une minute pour souffler. Rien qu'au compteur d'Izzy, c'est non pas une, mais plein d'affaires imbriquées les unes dans les autres qu'il lui faut résoudre, ce qui est, selon moi, tout autant la clé du succès de Lisa Lutz que sa justesse dans la description de ses personnages fantasques mais finalement assez réalistes : avec tant de mini- ou méga-mystères à résoudre, on n'en perd notre latin et cela complique sévèrement la résolution des énigmes par nous, les lecteurs : ce qui implique une plus grande surprise face au dénouement.

 

 

 

C'est drôle, certes, mais cela détend tout en bougeant dans tous les sens : voilà une définition qui pourrait s'appliquer autant aux membres de la famille Spellman qu'à ce roman, carrément. Car "Les Spellman contre-attaquent ! ", c'est juste savoureux.

 

 

La note de l'addicte : 5 Etoiles

 

 

 

Et vous, vous aimez cette couverture ? Je l'afficherais bien à mes murs, tiens !

 

 

 

Cliquez pour retrouver ce livre en vente : Les Spellman contre-attaquent

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Repost 0
Published by La shopping-addicte - dans Livres
commenter cet article

L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png