Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 09:00

pintades-passent-casserole-layla-demay-laure-watrin.jpg

 

 

Cela fait quelques années que je lis avec dévotion des guides pratiques 100% féminins. La collection des Paresseuses en tête, vous l'avez constaté par vous même sur ce blog! Dans le même genre, on trouve des guides des Pintades, bien moins nombreux mais plus axés sur le voyage, ou plutôt sur une étude anthropologique des femmes modernes des métropoles mondiales. Ils sont écrits par plusieurs auteurs dont Layla Demay et Laure Watrin, deux trentenaires que tout le monde voudrait avoir pour amies!

 

"Les Pintades passent à la casserole: Paris & New-York en cuisine" est leur dernier guide, plus axé sur la cuisine que les précédents:

- Les Pintades à New-York (avis ICI)

- Le New-York des Pintades

- Une vie de Pintade à Paris.

 

Je l'ai reçu suite à un partenariat entre Livraddict et les éditions Calmann-Lévy, que je remercie au passage!

Vous pouvez le trouver en librairies, pour 19,90€ le tome broché de 416 pages.

 

 

Quatrième de couverture:

Paris, New York. Deux capitales culturelles cosmopolites où les Pintades sont élevées à des grains différents.

Dans Les Pintades passent à la casserole, Layla Demay, la New-Yorkaise, et Laure Watrin, la Parisienne, vous invitent à les suivre dans les cuisines de leurs congénères, afin de percer les secrets de leurs âmes dans le fond de leurs marmites. Le résultat est un livre « 3 en 1 » : une exploration culinaire, un carnet d’adresses gourmandes et un recueil de recettes.

Apprenez ainsi où faire vos courses, qui sont les chefs superstars, comment draguer gourmand, où manger sans couteau ni fourchette…

Un menu aux petits oignons qui fera voyager vos papilles de la halle aux poissons du Bronx au marché africain de Château-Rouge, d'un banquet de noces dans le Queens à un goûter dans un club libertin parisien, ou encore d'une cantine scolaire de Manhattan à un couscous familial du XXe arrondissement.

Cerise sur le gâteau, les grands chefs parisiens et new-yorkais, tels Daniel Boulud, Inaki Aizpitarte, ou Adeline Grattard, livrent leur propre interprétation de la pintade à travers des recettes inédites.

Un livre à picorer ou à dévorer, un indispensable pour les foodies et les gourmets !

 

 

 

Mon avis: 

 

J'adore Paris pour y avoir mis les pieds moins d'une demi-douzaine de fois. J'adore New-York sans avoir jamais traversé l'Atlantique.

J'adore les guides précédents de Layla et Laure. Aussi, ce livre ne pouvait que me plaire!

 

Et il n'en a pas été autrement!

 

En effet, on retrouve au niveau du style tout ce qui me plait dans ce genre que j'appelle "pratique girly":

- un chapitrage et une mise en page bien organisés, avec des grands titres, des sous-titres, des répertoires d'adresses en fin de chapitre... C'est très facile de s'y retrouver!

- une écriture fluide et rondement bien menée. Les filles ne sont pas là pour aligner des phrases à la Proust, mais elles savent (bien) écrire et cela se voit! Le style est amical, loin d'être pompeux ou snob. Le livre se lit donc bien, il est suffisamment distrayant pour être lu par plaisir et non par nécessité en prévision d'un voyage à Paris ou New-York. Bref, c'est que du bonheur!

- des illustrations aux traits bien féminins, en noir, blanc et orange à l'intérieur du bouquin, pour délimiter les chapitres, des sous-chapitres et les sous-parties. Elles sont de Margaux Mottin, un gage de qualité!

 

Pour ce qui est du contenu pur et dur, j'ai été étonnée par la diversité des recherches menées par les auteures. Que ce soit à Paname ou à la Grosse Pomme, la variété des sujets culinaires traités est impressionnante! Entre les lieux privilégiés par les écolos, ceux qui font voyager dans l'assiette, ceux qui sont parfaits pour les familles avec enfants, ceux qui font parler d'eux pour leurs chefs super-stars,... il y a aussi des analyses poussées, par exemple celle du rapport privilégié entre le sexe et la nourriture, pour ne citer que cela!

D'ailleurs, en parlant d'analyses, encore une fois, on se retrouve devant une étude anthropologique facile à suivre qui nous fait en savoir plus non seulement sur les Pintades de ces deux grandes villes, mais aussi leurs moeurs et leurs coutumes! Ce livre n'est pas qu'un carnet d'adresses, c'est surtout une ouverture sur les cultures françaises et américaines!

 

Quant aux recettes, même si elles sont peu nombreuses pour un livre si épais (15 autour de la pintade + une quarantaine très diverses), je vous avoue avoir été alléchée par certaines qui sont loin d'être communes! Si je vous dis "saumon mariné aux baies roses et carpaccio de courgettes", ça vous fait aussi saliver, non? :-)

 

 

Pour conclure, je vous invite donc à vous munir de ce livre si vous souhaitez sortir des sentiers battus, à Paris ou à New-York! Fini le MacDo, on peut se nourrir bien à tous les tarifs avec les Pintades!

Et si, comme moi, vous appréciez la culture "soft", du genre qui vous fait vous coucher moins bêtes sans vous taper un Goncourt et une boite de Doliprane, achetez-le aussi!

 

Petit bémol comme d'habitude pour le format broché qui n'est définitivement pas pratique à emporter dans son sac ou dans son bain, le mien a failli s'y noyer tant mes bras n'en pouvaient plus!

 

 

 

La note de l'addicte: 5 Etoiles

 

 

 

Et vous, vous aimez la Pintade, princesse de la basse-cour?

 

Cliquez ici pour le retrouver en vente: Les Pintades Passent à la Casserole


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Repost 0
Published by L'addicte - dans Livres
commenter cet article

L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png