Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 17:00

heritage-des-darcer-marie-caillet.jpg

 

Il y a quelques semaines, je suis tombée amoureuse d'une couverture de livre. Rien qu'à la voir, je savais que ce livre était fait pour moi, qu'il me le fallait. Un petit coup d'oeil à son résumé et j'étais conquise.

Quelques jours plus tard, j'ai appris que je le recevrais en partenariat avec les éditions Michel Lafon (ICI) grâce à Livraddict (LA).

 

Il est temps pour moi de vous en parler...

 

 

La quatrième de couverture:

 

Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt, et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Horreur : à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d’Aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté…

Le pire danger ne l’attend peut-être pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient peut-être qu’en un seul nom : Orest.

 

 

Mon avis:

 

 

Quand on tombe amoureuse d'un physique, le mental peut ne pas concorder et nous décevoir. Cela n'a pas été le cas ici où j'ai difficilement pu laisser ce livre de côté.

 

Cependant, je dois tout de suite l'avouer, même si j'ai passé un très bon moment en compagnie de "L'héritage des Darcer", j'ai quand même un petit reproche à faire à propos de l'histoire de Mydria... Rien de grave, j'ai seulement été surprise de la lenteur que mettaient les péripéties à s'enchainer. En général, les quêtes voient les obstacles se suivre de très près et on a rarement le temps de souffler entre chaque nouvelle embuche. Cela n'était pas le cas ici et, même si les périodes de calme étaient comblées par des introspections diverses très intéressantes et utiles pour voir la psychologie des personnages, j'ai quand même ce petit goût d'inachevé quand je me fais a posteriori la (petite) liste des dangers rencontrés.

 

Tout cela pour dire que, si le scenario de base de ce livre est extra (difficile de ne pas me tenter en parlant jeune aristocrate, princesse en devenir, pouvoir magique jusque là insoupçonné, quête d'un trésor oublié!), cela n'a pas été un énorme coup de coeur comme le laissait présager la couverture.

 

Mais il n'empêche que ce livre a de réelles qualités qu'il ne faut pas manquer de souligner!

 

Déjà, l'écriture de Marie Caillet. Cette très jeune femme a un talent fou! Son écriture est précise et fluide, mais reste adaptée à l'ambiance du livre et surtout à l'époque médiévale où se passe l'action! Les mots sont bien choisis, les phrases s'enchainent et ne me donnent pas l'impression de lire un livre, mais plutôt de vivre une histoire: j'adore!

 

Ensuite, petit détail très important à mes yeux, j'ai beaucoup apprécié le fait qu'une carte nous soit fournie (bien plus facile pour s'y retrouver, dans ce monde imaginaire!) et qu'il y ait des petits ornements en début de chaque chapitre!

 

Enfin, les personnages. Il est parfois difficile d'entrer dans une histoire qui ne nous est pas contemporaine du fait de l'évolution des mentalités. Ici, cela n'a vraiment pas été le cas, au contraire. J'ai été en complète communion avec Mydria, non pas parce que je suis une princesse fictive moi aussi (!), mais parce qu'on la voit grandir et se transformer en une jeune femme courageuse et intrépide.

Ses relations avec les autres personnages y sont pour quelque chose, et il faut bien dire qu'ils sont parfaitement dépeints, eux aussi. Les parents adoptifs, l'amoureux éperdu, les voleurs et assassins avec lesquels elle va vivre son aventure... Ils m'ont carrément semblés réels tant ils n'ont rien d'une caricature!

 

Par contre, au niveau de l'édition, j'ai été assez déçue par la qualité du livre en tant qu'objet. Il a en effet souffert durant son impression (quelques pages ont été mal taillées, le bas des pages 67 à 97) et il résiste mal au fait d'être lu pendant de longues heures, ce qui est quand même un comble pour un livre! En fait, je le remarque parce que je suis une fille soigneuse, j'ai la couverture qui menace de se disloquer. Le papier transparent qui la recouvre se détache de son support aux extrémités et les coins de la couverture sont déjà en très mauvais état: le carton se dédouble...

 

 

Bref, j'en viens à conclure en disant que j'ai vraiment aimé ces quelques heures passées en compagnie de Mydria! Certes, ma critique n'est pas 100% positive, mais je reste quand même sur une note finale de 4 étoiles sur 5 et j'attends avec impatience de savoir s'il y aura une suite, ou pas, des aventures héroïques et amoureuses (scoop!) de cette princesse légitime!

 

 

La note de l'addicte: 4 étoiles

 

 


Cliquez ici pour le retrouver en vente: L'héritage des Darcer

 

 

Merci beaucoup à Livraddict d'avoir organisé ce partenariat avec les éditions Michel Lafon que je remercie tout autant pour m'avoir fait découvrir le talent de Marie Caillet que je ne manquerais pas de suivre dorénavant dans sa carrière!

D'ailleurs, j'ai hâte d'être le 24 novembre pour la rencontre virtuelle avec cette auteure!


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Repost 0
Published by L'addicte - dans Livres
commenter cet article

L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png