Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 18:30

le-secret-d-eunerville-arsene-lupin.jpg

 

Aujourd'hui, je vous propose une petite chronique d'un roman policier reprenant le héros de Maurice Leblanc : Arsène Lupin. Dans "Le secret d'Eunerville", c'est le tandem Pierre Boileau / Thomas Narcejac qui le met en scène. Vous pouvez retrouver ce roman en vente chez Le Masque au prix de 6,20 euros.

 

 

 


Quatrième de couverture :

Un élégant manoir de la Renaissance renfermant des toiles prestigieuses et autres chandeliers en or massif... Voilà qui intéresse au plus au point notre gentleman cambrioleur. Seulement, le château d'Eunerville a un secret extraordinaire et dangereux : depuis des lustres, ceux qui s'approchent de la clef meurent les uns après les autres. Un mystère bien trop séduisant pour passer à côté.

 
Mon avis :


En marge des Arsène Lupin de Maurice Leblanc, de nombreux romans mettant en scène le gentleman cambrioleur ont vu le jour, notamment ceux du duo d'auteurs Pierre Boileau et Thomas Narcejac dans les années 1970. J'avoue avoir appris cela il y a quelques mois à peine, je ne savais pas que le personnage d'Arsène Lupin, que j'ai connu pour la première durant ma prime jeunesse, avait survécu au décès de son auteur.

 

C'est évidemment les Editions du Masque qui rééditent le roman dont on parle aujourd'hui : "Le secret d'Eunerville", de Boileau et Narcejac. J'avoue que je n'apprécie guère sa couverture, pas assez moderne pour une édition 2012 (et qui me laisse perplexe car Arsène y a des ongles plus longs que les miens ! ). Cependant j'adore toujours autant le format proche-pratique-à-lire du Masque et l'omniprésence du jaune...

 

Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais avant d'ouvrir ce livre. Je voulais certainement retrouver le héros de mon enfance (je me rappelle distinctement avoir emprunté compulsivement les aventures d'Arsène à la bibliothèque de ma ville vers l'âge de 12 ans), à défaut de relire les livres déjà découverts mais oubliés depuis, faute de temps. Je pars en effet du principe où un livre que j'ai aimé à 12 ans, je l'aimerais aussi à 24, ce fut le cas des aventures d'Hercule Poirot et de celles de Sherlock Holmes dont je ne me lasse pas. Aussi, je ne sais pas, peut-être que je m'attendais à avoir les mêmes émotions et le même appétit de lecture en lisant "Le secret d'Eunerville" que quand je lisais "Arsène Lupin gentleman cambrioleur" ou encore "Les Huit coups de l'horloge" ou "Le triangle d'or".

Ce ne fût pas le cas. J'ai certes retrouvé avec plaisir les habitudes de Arsène (se servir chez les riches, ne pas être si mauvais que ça en définitive), mais je n'ai pas eu le même plaisir à découvrir cette aventure. Certes, j'ai lu ce roman assez vite (normal, il ne fait que 180 pages), mais il ne m'a pas interpelé, je n'étais pas particulièrement enthousiaste durant ma lecture. Le style des auteurs est pourtant facile à lire, les rebondissements sont nombreux et l'ensemble reste mystérieux, mais je n'ai pas accroché, tout simplement.

 

J'avoue, en tout cas, ne pas savoir si mon postulat de départ (aimer autant à 12 qu'à 24 ans) est faux ou pas, c'est une chose que j'aimerais éclaircir et je projette donc de relire les tomes de Maurice Leblanc pour ce faire. Je vous tiens au courant !

 

 

La note de l'addicte : 2 étoiles

 

Et vous, vous saviez que Arsène Lupin existait aussi sous d'autres plumes ?

 

Cliquez pour retrouver ce livre en vente : Le secret d'Eunerville - Arsène Lupin

 

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr


Partager cet article

Repost 0
Published by La shopping-addicte - dans Livres
commenter cet article

commentaires

L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png