Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 10:00

masque-visage.jpg

 

 

Pour ce 300ème article, il n'y aura pas de concours, mais un article choc qui pourra peut-être vous apporter beaucoup plus que des cadeaux: le simple fait de rester en vie.

 

 

Lundi, je vous ai demandé si vous aimiez les tatouages au henné (53% de oui pour 30 votants) et si vous pensiez qu'ils peuvent être dangereux (57% de oui sur 30 votes). J'en ai fait un il y a plus de 6 ans et mon corps me le rappelle encore. Ce qui va suivre est une histoire personnelle que j'ai essayé de vous synthétiser un max pour ne perdre personne en cours de route car ma mésaventure pourra peut-être vous servir.

 


2004: J'ai 16 ans et je veux un tatouage au henné noir. Mon père aussi, donc on choisit soigneusement une boutique ayant pignon sur rue avant de se faire tatouer. J'ai choisi un papillon en bas du dos, il est superbe et j'en suis heureuse quelques heures. Jusqu'à ce que je sente mon tatouage me démange, je ne peux m'empêcher de me gratter ce qui me permet de découvrir des minuscules petits boutons tout le long du dessin au henné. Je suis allergique.
Mon père s'étant fait tatouer juste avant moi avec la même mixture, il s'avère que c'est moi qui ai un problème avec ce composé qui est souvent mélangé au henné afin de renforcer sa teinte et sa fixation: la ParaPhénylène Diamine, un diaminobenzène bon marché. Cette allergie n'est pas rare et a souvent une action sur le long terme.

2006: A l'époque, je pensais être seulement allergique au henné. J'ai donc utilisé sans scrupule des colorations capillaires de temps en temps, de marques reconnues, disponibles en grandes surfaces ou en salon.
A chaque fois, un jour après l'application, mon cuir chevelu me démangeait et je le grattais dès que je me retrouvais toute seule. Jusqu'à ce que j'arrive à me contrôler et à m'interdire de gratter, comme je le fais depuis toujours avec les piqûres de moustiques et d'insectes en général: tu grattes, ça fait du bien sur le moment puis ça devient désagréable.

2009: Je suis rousse, mais l'effet racine commence à sa faire voir. Je veux donc estomper cette couleur trop visible avec une coloration temporaire que ma mère m'applique à la maison. Au bout d'une demi-journée, mon cuir chevelu me démange comme jamais aussi je me laisse tenter par l'envie de le gratter. Les petits boutons qui apparaissent déversent une sorte de pus jaune à chaque fois que je gratte. Moi qui déteste tout ce qui est croûte, je suis servie: méthodiquement, je tâte mon cuir chevelu afin de virer les croûtes sèches qui se forment, d'un coup d'ongles. Un jour et demi plus tard, je me réveille en pleine nuit, je me sens vraiment bizarre. Je reste dans le noir et m'assoie sur mon lit: ma tête me semble lourde, mes traits sont comme tirés. J'allume la lumière et je reste muette de terreur: je ressemble purement et simplement à Elefant Man. Mon visage est totalement déformé, j'ai un cou de taureau, mes cheveux sont collés par le pus. Le lendemain, passage en urgence chez le docteur: j'ai un oedème de Quincke, c'est à dire un énorme gonflement de la peau et des tissus muqueux et sous-muqueux. Le médecin me précise que j'aurais pu en mourir si le gonflement s'était déplacé au niveau de ma gorge, créant un choc anaphylactique et une asphyxie. On me prescrit des corticoïdes et des anti-histaminiques contre cette méga-réaction allergique. Je retrouve un visage plus ou moins normal en 4-5 jours, pendant lesquels je ne bouge pratiquement pas à cause de la forte pression dans ma tête et de son poids. D'ailleurs, pour l'anecdote, moi qui suis myope, je ne peux même pas mettre mes lunettes pour regarder la TV tant ma tête est grosse.


C'est vital, j'ai beau avoir de plus en plus de cheveux blancs (alors que je n'ai que 22 ans), je ne toucherais plus jamais à une coloration capillaire synthétique de ma vie. A force de sensibiliser ma peau au PPD qu'elles contiennent, mon corps a fini par crier stop à travers cet oedème de Quincke. Je ne me ferais plus tatouer au henné noir non plus.

Mais j'ai beau me tenir éloignée de ces 2 types de produits, si je vous en parle aujourd'hui, c'est parce que cette fichue allergie continue de me gâcher la vie. A l'heure où je vous écris, j'ai une furieuse envie de me gratter jusqu'au sang le ventre car la PPD est aussi présente dans les caoutchoucs et textiles, entre autres. Il m'arrive de faire une réaction allergique à un vêtement que j'ai déjà porté à maintes reprises, comme ça, parce qu'il est en synthétique, qu'il est coloré et qu'il fait chaud ou alors que je suis sensibilisée par un rhume ou autre. Surtout au niveau des sous-vêtements (contact direct et persistant avec la peau, et élastiques nombreux). Bref, vous voyez le genre. Là, c'est avec un chouette caraco...

 


Donc, on en retient quoi de mon histoire?

 

 

1- Il faut éviter les tatouages au henné noir, principe de précaution oblige. (Rares sont ceux qui sont effectués avec de l'extrait naturel d'indigo au lieu de la PPD.)

2- Si jamais vous ressentez des picotements ou des démangeaisons suite à l'utilisation d'un produit cosmétique ou autre, surtout, ne pensez pas que vous pourrez vous y habituer, car votre corps en décidera autrement.


Et, pour finir, juste parce que cela m'a fait enrager à l'époque: suite à ma coloration maison des cheveux ayant entrainé mon oedème de Quincke, "le pire", c'est que c'était une coloration temporaire si peu dosée en pigments qu'elle n'a eu aucun effet sur mes racines et encore moins sur mes longueurs!

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
bonjour je participe à ce jeu concours pour le
Lot 2: Je me maquille, mais pas que!
la réponse est : tatouage
je participe sur facebook

merci beaucoup
S

Bonjour,

Je suis journaliste pour M6 et je prépare actuellement un reportage sur le henné, ses vertus et ses dangers. Je cherche à contacter par téléphone des personnes ayant eu des réactions allergiques
suite à des tatouages. Si c'est votre cas, n'hésitez pas à me contacter et à m'envoyer vos coordonnées à cette adresse : slecoq@tonycomiti.com
Merci beaucoup!


J

Que d'aventures !
J'ai retenu pas de tatouage au henné et faire très attention aux cosmétiques.
J'ai eu une fois une allergie à un gel douche je fais très attention maintenant.


L


Pas cool pour le gel douche, c'était pas un YR par hasard? :-)



A

Eh ben... Quelle histoire...

J'avais fait un henné il y a 8 ans (un tatouage) mais de réactions et ce n'était pas du noir ;))

Par contre, tu n'as pas eu de chance toi avec le PPD, surtout que tu dis qu'on le retrouve même dans les vêtements :((

Heureusement pour toi, les hennés Lush ne contienne pas de PPD (ou alors le nom vrai en français est moins visible mais je ne pense pas) mais je me doute que tu t'étais renseignée avant ;))


L


Oui, les hennés lush sont naturels, c'est ce qui est génial! :-)



C

peur oh oui! la voir descendre l'escalier quasi défigurée mais une chance aussi pas de gonflement de la gorge !
et c est ce que je craignais en attendant l'arrivée du médecin en urgence
aujourd hui elle est adulte elle a moins de problème, pourvu que ça dure!


L


Tant mieux! :-)



M

He ben , je n'aurais pas cru qu'un simple henné à la base puisse causer autant de dégâts. Ce doit être dur de faire attention à tous, caoutchoucs &co... pour ma part, j'ai beaucoup d'allergies,
et j'ai droit aux sinusites chaque année, à cause des pollens divers et variés...

La pire allergie, c'est les chats : des poils de chat par là, et mon coup gonfle, je m'étouffe complètement! Inutile de préciser qu'il n'y a donc pas de ces bêbetes chez moi!!

Courage à toi et puis essaie de te reposer ce week end. Bizz


L


Malgré tout cela, je vis dangereusement et j'évite juste de continuer à porter un vêtement quand j'ai les symptômes qui apparaissent. Je ne veux pas m'empêcher de vivre à cause d'une erreur de
jeunesse...


Pas cool du tout pour les chats, c'est siiii mignon!



F

Salut. Ton histoire fait vraiment froid dans le dos. Les allergies c'est vraiment quelque chose de sournois. Personnellement, je fais avec depuis que je suis toute petite. Mon pire épisode
allergique a été vers mes 16 ans. Piqueure de guepe et choc anaphylactique à la clé... j'ai dégusté. C'est arrivé en vacances. J'ai été piquée sur le pouces. Mes parents n'ont pas compris et ne
m'ont enmennée voir le médecin que 48 heures après. Je suis restée dans mon lit pendant une semaine. Je dormais non-stop. Malgré les injections d'adre et de calcium du médecin. Ma main avait la
taille d'un gant de boxe. Le gonflement a mis 1 mois à se résorber ! Depuis, quand je vois une guepe ou une abeille, je détalle, c'est clair. J'ai l'air ridicule mais je sais que la prochaine
pourrait être mortelle. Car chaque crise allergique augmente un petit peu l'allergie. Je hais les allergies ! Merci pour ton témoignage. J'espère qu'il servira.
Amitiés. Fashiongeekette


L


La main de la taille d'un gant de boxe, je connais aussi! Moi, c'était plutôt une main façon Mickey, suite à des piqûres de moustiques! Ta crise fait super peur, je croise les doigts que tu ne
rencontres plus jamais d'abeille. Il n'y a pas de "kit" à garder sur toi pour le cas-où?



S

J'ai la chance de ne pas avoir trop d'allergies, enfin du moins pas encore, les bijoux l'été ne me réussissent pas, ça me démange souvent et ce même si c'est de l'or ou autre, Sinon parfois
certains pulls me démangent aussi, mais ça reste rare.

Je te souhaite beaucoup de courage, ça doit pas être marrant tous les jours !
Ton article est très touchant en tout cas !


L


Disons que l'on s'y fait! Je n'ai pas non plus sans arrêt des petits boutons partout, heureusement, t'imagines en maillot de bain, l'horreur!



S

et tu as attendu le lendemain pour te faire soigner tu aurais pu en mourir

je fais des réactions analogues aussi mais c'est les composants de l'aspirine qui me déclenche cela et si au début j'ai supprimé les médicaments il m'a fallu du temps pour trouver les aliments qui
en contenaient et il y en a plus qu'on ne l'imagine (jus d'orange sauce tomate, etc...)
on apprend petit a petit a supprimer les mauvais ingrédients mais il faut etre toujours sur ses gardes, notre corps réagit vite et surtout ne pas attendre des que les boutons apparaissent , il
m'arrive de faire des réactions sans toucher le composant mais juste parce que je l'ai inhalé sans le savoir (les pesticides sont un exemple)

On nous fait consommer tellement de choses aberrantes sans le savoir pas étonnant qu'il y ait de maladies graves , ou d'intolérances!!!!

En tout cas des que ça démange n'attends pas file chez le médecin ou prend tes medocs

bisous


L


En fait, je pensais réellement que cela allait juste gratter et s'arrêter là. J'aurais préféré! ^^


J'ai étudié l'aspirine dans le cadre de mes études et c'est vrai qu'il y a un paquet d'effets secondaires, dont des problèmes d'ulcères et sanguins, c'est de cela qu'il s'agit? Heureusement qu'il
existe l'ibuprofène, sinon, tu devrais souffrir en silence sans arrêt...


Là, cela se calme vu que j'y touche pas, mais je vais tenter de me procurer une crème aux corticoïdes pour la prochaine fois... Car prochaine fois il y aura, hélas, à moins que je n'opte pour le
nudisme!


 



C

les allergies une de mes filles en a fait de nombreuses et on n a pas toujours su trouver à quoi c était dû!
elle a eu un œdème de Quincke aussi, et l origine supposée, mais non prouvée était l' aspirine!
mais à l'époque on ne pensait qu aux médicaments, aux sources alimentaires alors que tu es la preuve vivante que ça peut être tout autre chose


L


Exactement! D'un côté, j'espère que vous trouverez l'allergène pour l'éliminer à jamais de sa présence, mais, de l'autre, cela signifie qu'il doit y avoir contact préalablement... T'as dû avoir
super peur en voyant son oedème, non? Moi, j'en ai les larmes aux yeux rien que d'y repenser...



C

bah dites donc !!!!
comme quoi les choses les plus anodines peuvent tourner au cauchemar.


L


Tout à fait! J'espère en tout cas que mon message passera car, moi, l'étudiante en biologie, je savais pas du tout à l'époque que cela puisse dégénérer comme cela!



N

Je n'ai pas eu le temps de répondre à ton sondage mais les tatouages au henné ne m'ont jamais tentés (même si c'est joli)par peur de faire une allergie.

Je ne savais pas qu'un des composants du henné et des teintures se trouvaient aussi dans les vêtements, je comprends maintenant pourquoi parfois avec certains vêtements ça me gratte...

En tout cas tu as eu beaucoup de chance de survivre à l'oedème, mais ça doit être dur de vivre avec cette constante envie de se gratter...


L


Et tu sais que ce composant entraine des incapacités de travail? Genre je peux pas bosser dans l'industrie vestimentaire! Après, j'ai pas non plus tout le temps des allergies, mais c'est
régulier. Et, quand c'est là, il est très difficile de ne pas se réveiller en pleine nuit et d'avoir assez de force mentale pour ne pas gratter. Là, au bout de 5-6 jours, cela commence à aller
mieux, mais ma peau va rester marquée un moment...



T

Et ben quelle histoire ! Mais je compatis totalement parce que je sais tout à fait de quoi tu parles. Dans la famille on est allergiques de mère en fille ! Bon moi c'est chiant parce que c'est
principalement respiratoire (et dans les yeux), mais bon le rhume des fois ça empêche pas de vivre (le seul truc réellement chiant c'est une forte allergie au latex... si tu vois ce que je veux
dire). A côté de ça, les tatouages au henné (faits au Maroc, je sais pas si en France la "recette" est différente) ne m'ont jamais causé la moindre réaction.
Bref ma mère fait des allergies à peu près semblables aux tiennes (si ce n'est qu'elle n'a jamais pris la peine de savoir exactement à quoi elle est allergique). Certainement un colorant dans le
cuir. Certaines chaussures peuvent la rendre folle, ses pieds sont comme brûlés. Les bracelets de montre, idem. Et puis quand un élément a déclenché l'allergie, tout ce qui ne lui en met pas
spécialement en temps normal déclenche une réaction. Par contre, elle n'a jamais eu de soucis avec les colorations pour les cheveux.
Un truc aussi, quand elle est en période sensible, la moindre goutte d'alcool dans le sang déclenche la réaction allergique.
En tous cas ma Belle je compatis parce que c'est vraiment pénible de devoir faire attention à tout, tout le temps. Je te fais de gros bisous et un gros MERDE pour tes exams !


L


Lol pour le latex, en plus, les versions parallèles sont chères! Faut qu'elle fasse attention ta maman, à force, c'est plus seulement des brûlures qui vont la rendre folle! :-)


Pour une réaction dûe à une allergie au même moment, cela arrive souvent car l'allergie est une réaction incontrôlée du corps et souvent les molécules et cellules impliquées sont trop sur le
qui-vive...



F

ah ouais, je ne me doutais pas que ça aurait encore des conséquences aujourd'hui! le henné noir, c'est le pire, au vu de ce qu'ils rajoutent dedans...


L


Et oui, encore aujourd'hui, la preuve sur mon ventre! J'avais une photo pour illustrer l'article, mais c'était trop gore... Lol! (N'empêche, 1 semaine dans soutien-gorge pour ma pomme, dans les
conséquences, va aussi y avoir l'affaissement de mes seins!)



L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png