Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 14:00

parle-moi-damour.jpg

Cette fois-ci, voici un vrai roman de chick lit ! Je vous présente "Parle-moi d'@mour... Tu me fais rêver ! " d'Anna Stark, édité chez Rebelle Editions. Le livre est vendu au prix de 16 euros, voici ce que j'en ai pensé.

 

Quatrième de couverture :

 

« Se retrouver célibataire à presque trente ans, je ne l’ai pas du tout vu venir ! Mais ce que j’imaginais encore moins, serait le long parcours du combattant pour trouver le Prince Charmant.

 

Mais je ne suis pas du genre à me laisser abattre ! En quelques clics, je me suis mise en quête de mon roudoudou en sucre d’orge que j’attends depuis si longtemps. Sauf que moi, Sacha, je me retrouve avec une marmite pleine de crapauds en tous genres mais aucun prince charmant à l’horizon !

 

Finalement, je me demande si je n’aurais pas dû lui refiler directement mes coordonnées GPS…


Ils m’ont parlé d’amour… Mais ils ont oublié l’essentiel… me faire rêver ! »

 

 

Mon avis :

 

La maison d'édition Rebelle m'ayant charmé à de nombreuses reprises depuis sa création, je ne pouvais que tenter l'aventure de leur collection Lipstick qui nous promet des lectures girly à souhait ! Aussi je n'ai pas hésité une seule seconde avant de lire "Parle-moi d'@mour... Tu me fais rêver ! " d'Anna Stark !


 

Il faut dire : comment ne pas craquer devant une telle couverture ? Toute de rose vêtue, elle est parfaitement assortie à son contenu grâce au crapaud qui lorgne la couronne du Prince Charmant et l'illustration d'une jeune femme devant son ordinateur. C'est de rencontres sur Internet qu'Anna Stark nous parle dans son roman, qui est super pratique à lire car il est léger (il ne fait que 150 pages - en tant que lectrice, je regrette qu'il coûte si cher vu son format proche du poche...). Un petit mot, avant de passer à la suite, sur sa mise en page intérieure où j'ai adoré le petit détail de chaque début de chapitre : quelques cupcakes glissés sous le titre...

 

 

 

J'ai démarré ma lecture de "Parle-moi d'@mour... Tu me fais rêver ! " sans trop savoir à quoi m'attendre (pour rappel, il est rare que je lise les quatrièmes de couverture), aussi j'ai dévoré la courte préface de Sophie Jomain où elle nous avoue avoir "aboyé de rire"pendant sa lecture : quel bon présage ! Vu comme j'adore l'humour de Sophie dans "Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi" [dont le second volet sort bientôt, cela me tarde !!! ], je me suis dit que j'allais moi aussi exploser de rire à la lecture de ce roman et, hélas, cela n'a pas du tout été le cas.


J'avoue avoir été très déçue de ne pas l'avoir trouvé drôle au point d'afficher ne serait-ce qu'un sourire à la lecture des péripéties amoureuses de Sacha, le double quasi-autobiographique de son auteure. Je ne pense pas, cependant, que mon absence d'émotions soit dû à la préface élogieuse de Sophie : même si je n'avais pas été préparée à des avalanches de rires, je n'aurais certainement pas souri (ou alors intérieurement et à toutes petites doses) en lisant ce roman.

 

A vrai dire, les situations sont parfois cocasses, les dialogues souvent surprenants, les découvertes de la gente masculine toujours décevantes... certes, mais en fait, pour faire une analogie avec les comédies romantiques, il y a celles qui nous font rire, que l'on revoit avec plaisir une fois par an (disons "Le Journal de Bridget Jones") et celles qui sont sympathiques pour passer le temps mais que l'on ne reverra certainement pas. Si "Parle-moi d'@mour... Tu me fais rêver !" était un film, je le classerais sans sourciller dans cette deuxième catégorie : agréable mais sans plus.

 


 

Pourtant, il faut bien avouer que ce roman aurait pu me plaire. Il raconte les péripéties d'une célibataire à la recherche de l'amour (un de mes sujets favoris), il est mis en page d'une manière très intéressante (un chapitre = un nouveau phénomène masculin), il est vraiment bien écrit et se lit tout seul, il montre une grande variété de relations homme-femme, il permet d'en tirer des bons conseils vis-à-vis des rencontres sur Internet (que j'ai moi-même déjà tenté aussi j'aurais dû me reconnaître dans cette histoire)... Et, surtout, malgré les galères amoureuses que traversent Sacha, on ne déprime pas sur son propre avenir, ce qui est quand même extraordinaire quand on voit tous les obstacles au bonheur amoureux que Sacha doit affronter. Alors peut-être que je n'ai pas accroché à cause de ses personnages (Sacha est agréable mais pas franchement attachante, il nous manque quelques éléments pour s'identifier à elle, peut-être est-ce dû à la structure-même du roman qui fait plus "Vie De Merde des Galères Amoureuses" que roman d'amour...), ou du fait que ses rencontres soient clichés (et pourtant vraies, c'est hallucinant comme je ne n'ai plus envie de faire des rencontres sur Internet, moi, maintenant ! )...

 


 

Au final, je regrette sincèrement de ne pas avoir aimé ce roman, mais je ne regrette pas de l'avoir lu. Il m'a permis de passer le temps et c'est déjà pas mal, non ?

 

 

 

La note de l'addicte : 3 étoiles

 

 

Et vous, vous pensez quoi de cette couverture ?

 

 

Cliquez pour retrouver ce roman en vente : Parle-moi d'amour... tu me fais rêver !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by La shopping-addicte - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Tequi 10/08/2012 21:59

Bon faut que je me trouve les Anges mordent aussi, depuis le temps que tu en parles ! (mais celui là du coup ne me tente pas du tout !)

La shopping-addicte 27/08/2012 18:08



Oui, faut TROP que tu le lises !



L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png