Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 14:00

haut-conteurs-voix-des-rois.jpg

 

Ce qu'il y a de bien à être moi, c'est que je suis rarement déçue par mes lectures, quel que soit leur genre, tant mes goûts sont hétéroclites. Si je vous parle ici plus de chick lit et guides pratiques féminins qu'autre chose, c'est pour suivre la ligne éditoriale de ce blog qui se veut girly. Mais, comme toutes les filles, je suis une fille complexe et je joue de mes multiples facettes. Saviez-vous, par exemple, que j'adoooore le ballon rond? Surprise!!!

 

 

Loin de moi l'idée de vous parler aujourd'hui des derniers résultats de la ligue 1, rassurez-vous! Je vais vous présenter "Les Haut Conteurs, tome 1: La Voix des Rois", un bouquin de type fantastique jeunesse de Oliver Peru & Patrick McSpare.


Je l'ai reçu il y a quelques semaines suite à un partenariat spécial entre Livraddict (ICI) et les éditions Scrinéo Jeunesse (ICI). Pour faire simple, je devais le lire. Puis le chroniquer aujourd'hui pour en débattre ce soir sur le forum du site. Et la semaine prochaine aura lieu une rencontre virtuelle avec l'un des auteurs qui tentera de répondre à nos nombreuses interrogations. La classe, hein? Je remercie donc mille fois Livraddict ainsi que les éditions Scrinéo Jeunesse d'avoir bien voulu me faire vivre cette épopée!

 

 

 

 

La quatrième de couverture du livre:

 

1190, Tewkesburry, royaume d'Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d'aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher son existence.

 

La venue d'un Haut Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.

 

L'histoire a-t-elle mangé celui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ?

 

 

 

 

Mon avis:

 

Commençons par les caractérisques "techniques" du livre.

Scrinéo Jeunesse a édité ce livre en format broché à couverture souple. Il est assez épais (plus de 300 pages) mais pas si lourd que ça, finalement! J'ai pu le transporter dans mon sac de longues heures sans soucis! La qualité de la couverture comme du papier est très bonne, l'écriture n'est ni trop grosse ni trop petite, rien à redire de ce côté-là non plus.

Niveau esthétisme, je craque totalement pour sa couverture qui nous plonge directement dans l'ambiance du livre: c'est sombre, mais pas macabre. Je frissonne en regardant Roland seul dans la forêt, mais je me sens réchauffée lorsque je vois les décorations du Moyen-Age du livre, comme si c'était un vieux recueil de l'époque. Rien qu'à le voir, j'ai hâte de le lire!

 

Alors, j'ouvre le livre et je m'aperçois que mon livre est une toute première édition, ce qui tend à penser que les auteurs sont, malgré leurs noms à consonnance anglophone, français comme vous et moi (enfin, comme moi et peut-être comme vous!)! J'en suis bien contente (je suis assez chauvine, finalement!), même si j'adore l'idée de lire un livre de fantasy qui ne se déroule pas en France, trop boring pour l'anglophile que je suis!

Les découvertes ne s'arrêtent pas là. Ca et là, on trouve, dans ce roman, des pages illustrées qui représentent des scènes ou des détails traités dans le livre. Une petite recherche Google m'a permis de constater que les auteurs ont un passif commun de dessinateurs, ceci expliquant cela! En tout cas, j'aime beaucoup, c'est un petit plus qui compte, pour moi!

 

Bon, on le lit ce livre?

Puisqu'il me faut en parler (et, croyez-moi, c'est un réel plaisir), je suis tentée de vous dire seulement deux mots: "Achetez-le!"! Que vous soyez un fan accompli de littérature fantastique ou que vous aimiez lire ce genre d'histoires épisodiquement, vous aimerez. Que vous ayez 12 ou 55 ans (chiffre choisi au hasard, étant l'âge supposé de mon prof de virologie, mais on s'en fiche...), vous aimerez.

Mais puisque vous ne me croyez pas sur parole, laissez-moi vous donner tous mes arguments en béton armé!

 

Déjà, le scenario. L'histoire se passe il y a très longtemps, dans un pays où j'aimerais vivre, mais pas à cette époque-là: l'Angleterre du XIIème siècle! On y cotoie un jeune adolescent qui rêve d'aventures, ce qui m'a fait penser à mes dessins animés préférés: La Belle et la Bête, La Petite Sirène et La Fée Clochette, trois héroïnes qui veulent bien plus que ce que la vie leur offre. On ne peut pas dire que je ne me sois pas identifiée au personnage, pour le coup, c'est pas pour rien que ce sont là mes trois Disney favoris!

Je disais donc que Roland (quel prénom démodé!) rêve d'aventures. Et qu'il va en avoir pour son argent! Mais je n'en dirais pas plus, comme à mon habitude, je déteste spoiler!

 

Le genre fantastique est au rendez-vous, évidemment. Tour à tour, nous découvrirons quelques monstres qui nous terrorisaient dans notre enfance. J'aime bien quand les créatures fantastiques se mêlent à un univers qui semble identique au nôtre, ça me permet de rêver que, oui, dans ma vraie vie, une vie nocturne m'est encore à découvrir...

En plus, et, là, je le précise car cela m'a scotché, j'ai été surprise à la fin quand les "masques" des méchants sont tombés. Et, pourtant, j'ai généralement du flair! Je me suis d'ailleurs faite avoir en beauté en ce qui concerne la créature dont on parle pendant tout le livre, je ne l'imaginais pas comme cela et, pourtant, les indices étaient bien là!

 

Parlons un peu des personnages humains de l'histoire. Il y a d'un côté les être "normaux" et de l'autre les Haut-Conteurs qui sont vraiment originaux et bien pensés. Il s'agit en gros de troubadours améliorés, qui ont un don dans leur voix. Ils vivent pour raconter des histoires, aussi ils parcourent le monde afin d'en découvrir de nouvelles. Cette arme plus ou moins pacifique qu'est la voix me semble être un choix très judicieux tant c'est inhabituel et pourtant si crédible! Moi aussi, je veux porter une cape violette comme les Haut-Conteurs! Cela signifierait que je serais aussi volubile que Mathilde, la dose d'oestrogènes du roman, qui n'a pas son pareil pour trouver le mot juste...

 

Enfin, parce que, bon, je ne vais tout de même pas tout vous raconter, sachez que j'attends d'ores et déjà impatiemment le tome 2 de cette saga dont je vous tairais le nom pour une raison que j'ai évoqué dans le texte, je ne veux pas vous gâcher la surprise!

J'adhère plus que je ne l'aurais pensé à cette histoire, l'écriture fluide mais travaillée m'y aidant! Le rythme des péripéties est soutenu mais ponctué d'instants de repos, le livre se dévore en un clin d'oeil tant on a envie de savoir ce qu'il va se passer...

 

 

 

 

La note de l'addicte: 5 Etoiles

 

 

 

Cliquez ici pour le retrouver en vente: Les Haut-Conteurs - La Voix des Rois .

 

 

Encore merci à Livraddict et à Scrinéo Jeunesse pour cette découverte coup de coeur!


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

H

ah la la ! Encore un dans ma wish list !
tu m'a donné trop envie ! il à l'air super ! ^^
je suivrai ton avis sur le second tome !


L


Tu as raison, en plus les auteurs sont super! Mais je te déconseille de lire la rencontre sur Livraddict, ça va t'ôter une surprise...



L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png