Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 17:00

la-saga-des-stanislaski-nora-roberts.jpg

 

 

Je suis une fille jusqu'au bout des ongles (peints actuellement en rouge, rappelez-vous). Cependant, malgré la tonne de livres que je m'enfile chaque année, malgré les romans chick lit que j'ai dévoré par centaines (ou presque), pas un seul "roman de gare", comme on les appelle: les "vrais" Harlequin. Il était temps de rétablir cette lamentable erreur, et c'est avec "La Saga des Stanislaski" de Nora Roberts, vendu au prix de 18,90 euros, que j'ai tenté ma chance.

 

 

 

Quatrième de couverture:


Natasha, Mikhail, Rachel. Ils sont frère et sœurs. Nés de parents ukrainiens, ils ont grandi aux Etats-Unis. Bien que très différents, ils ont en commun la générosité, le talent, et l’esprit de clan. Et pour chacun d’entre eux, va bientôt se jouer le moment le plus important de leur vie.

Natasha, l’aînée des enfants Stanislaski, vit à Shepherdstown, une petite ville de Virginie où elle a ouvert un magasin de jouets. Depuis quelques années, elle a renoncé à une carrière de danseuse étoile pour venir s’installer à la campagne, loin du clan familial. C’est là qu’elle fait la rencontre de Spencer Kimball, le célèbre musicien qui vient de quitter New York pour vivre ici avec Freddie, sa petite fille de cinq ans. Comme Natasha, Spencer a des blessures secrètes à guérir…

Mikhail, lui, est l’artiste de la famille. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, il va tomber sous le charme de Sydney, une femme d’affaires new-yorkaise, mélange de fierté et d’orgueil. Pourtant, lorsque Mikhail débarque pour la première fois dans son luxueux bureau, hirsute et en colère, les choses démarrent plutôt mal.

Rachel, quant à elle, est installée comme avocate à New York, où une brillante carrière l’attend. Elle a le goût du risque, de l’énergie, de l’ambition à revendre… et pas de temps à accorder aux relations amoureuses. Et il va lui falloir une bonne dose de combativité pour résister aux avances de Zackary Muldoon, avec lequel elle est contrainte de travailler deux mois durant…



Mon avis:


Je vous propose aujourd'hui de découvrir mon tout premier Harlequin! Enfin, j'avais déjà lu des romans de chick lit de la collection "Red Dress Ink" de cette maison d'édition, mais je n'avais encore jamais tenté les "vrais" Harlequins! Voyons si cela m'a plu.


Je n'ai pas été très maline, pour le coup, car ce n'est pas moins qu'un roman de plus de 650 pages que j'ai pris pour ma découverte de ce genre! Certes, c'est un recueil de trois histoires racontant un morceau de la vie amoureuse de trois frères et soeur (2 soeurs - 1 frère), mais, quand même, cela a de quoi décourager quand on vient de passer une heure à lire et que le marque-page a peu avancé dans le gros pavé! Mis à part ce détail qui m'a fait éviter de balader ce gros volume très lourd dans mon sac de cours, j'ai beaucoup aimé ce livre-objet qui est de très bonne qualité (on dirait qu'il est tout neuf même après mes nombreuses heures à le parcourir!), très bien édité (le choix du papier et de la police de caractère m'a séduite, tout comme le fait qu'il y ait peu de fautes de frappe qui gênent la lecture) et, surtout, sa couverture m'a fait craquer: voir New-York depuis Central Park, ça me fait rêver!


Mais revenons-en à nos deux soeurs et un frère. J'ai beaucoup aimé la relation que chacun d'eux a avec leur passé commun (la fuite de l'Ukraine alors qu'ils étaient enfants). Le fait qu'ils partagent tous cette histoire familiale a donné corps à cette saga, c'est bien mieux que l'histoire de trois frères et soeurs qui ont rien de plus en commun qu'un nom de famille!
Chaque histoire est dans le pur style "cliché" de la romance amoureuse. Dit comme cela, cela semble pas terrible, mais, justement, j'ai été frappée par le fait qu'une histoire simple me permette quand même de m'attacher aux personnages. Prenons, par exemple, Natasha: elle rencontre un homme, Spencer, qui l'attire et la repousse tout à la fois. Cela pourrait être d'un banal affligeant mais j'ai vite voulu savoir le fin mot de l'histoire car le passé de nos héros se dévoile peu à peu, on ne nous dit pas tout dès le début, malgré une narration omnisciente qui pourrait tout nous servir sur un plateau dès le premier chapitre. De plus, rien à voir, mais le fait qu'il y ait aussi une petite fille dans l'histoire, trop mignonne, m'a carrément fait craquer!
Ce que j'essaie, plus ou moins vainement, de vous dire depuis tout à l'heure, c'est que j'ai adoré l'aspect "histoire simple en apparence, presque téléphonée, qui prend corps au fil des pages". Malgré le fait qu'il n'y ait pas de super-héros, de vampire, de meurtre à résoudre et compagnie, on ne s'ennuie pas une seule minute en lisant "La Saga des Stanislaski" et c'est, je crois, ce qui fait la force des romans d'amour Harlequin (si tant est que je puisse généraliser un genre après en avoir lu qu'un seul livre): on aimerait vivre une vie comme celle-là, dans la normalité, mais pas ennuyante. On aimerait vibrer d'amour, avoir les genoux qui tremblent, sentir notre coeur battre jusque dans notre estomac...


Nora Roberts, auteure très connue du genre, nous livre sa vision de l'amour contemporain dans les trois histoires de ce premier volet de "la Saga des Stanislaski" (en effet, un nouveau volume est sorti comportant le destin de deux autres personnages du clan Stanislaski). Avec sa plume fluide et agréable à lire (qui n'a rien de "trop populaire", je le précise: elle est juste parfaite pour se détendre), elle nous transporte dans une saga tout en finesse qui nous fait rêver d'amour sans que l'on ait à se cacher de vouloir vivre de telles vies, vu qu'elles n'ont finalement rien de contes de fées.

 

 

 

La note de l'addicte: 5 Etoiles

 

 

Et vous, vous avez déjà lu des "vrais" Harlequins?

 

 

 

Cliquez pour retrouver ce livre en vente: La saga des Stanislaski

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by La shopping-addicte - dans Livres
commenter cet article

commentaires

L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png