Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 14:00

la-veritable-vie-amoureuse-de-mes-amies-en-ce-moment-preci.jpg

 

 

 

A la base, j'aime beaucoup les titres longs à la Katherine Pangol. Je trouve que ça donne de la poésie, du charme, au livre. J'ai bien dit "à la base" car, finalement, après avoir écrit "La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis" dans le titre de cet article, je suis fatiguée. Aussi, on va renommer ce livre "La véritable vie" pour la suite de ma chronique, si vous le voulez bien ! ^^

 

 

J'ai reçu "La véritable vie" de Francis Dannemark en service presse dans le cadre de la rentrée littéraire 2012 organisée par Libfly et Le Furet du Nord sur le site On vous lit tout (presque tout). Pour rappel, l'an dernier, cette opération m'avait permis de découvrir un coup de coeur, Wam, et un coup de gueule, Les morues. Aussi j'étais un peu stressée avant de recevoir mon livre !

 

 

"La véritable vie" sera en vente dès le 23 août prochain au prix de 21 euros, éditions Robert Laffont.

 

 


 

 

Descriptif du livre :

 

Max a une cinquantaine d’années. Veuf et père de deux enfants, il exerce le métier de psychologue. La vaste maison où il vit est pleine de charme mais délabrée. Sous le nom de « La Maison aux bons soins », il y avait rassemblé des médecins et des praticiens du bien-être, mais il ne reste plus grand-chose aujourd’hui de ce trop beau projet. Et Max s’inquiète. Il est incapable de payer les nombreuses réparations urgentes qui s’imposent, il n’a pas de nouvelles perspectives et il ne lui reste que quelques semaines pour prendre des décisions et trouver des solutions.


En attendant, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, Max continue à accueillir chez lui chaque mercredi soir les membres de son ciné-club : sept femmes et son vieil ami Jean-François, grand amateur de comédies de l’âge d’or du cinéma américain et animateur passionné de leurs soirées.


Leur bonheur partagé est de se laisser emporter par la magie de films qui rendent plus léger le cours des jours. Et aussi de parler de l’amour, qui leur a souvent joué des tours mais dont ils attendent, sans trop oser le dire ou même le savoir, qu’il retrouve une place dans leur vie.


À ce groupe chaleureux de cinéphiles enthousiastes va se joindre une dixième personne, Felisa, une femme mystérieuse venue au départ pour consulter Max. Avec ses dons de guérisseuse, de voyante peut-être, qui est-elle ? Une folle ou une fée ? Toujours est-il que, peu à peu, tandis que l’on chemine vers l’été, la vie de chacun va changer de couleur.

 

 

 

Mon avis :

 

 

J'ai reçu ce livre "à l'aveugle", je ne savais pas trop à quoi m'attendre quand je l'ai découvert dans ma boite aux lettres. N'ayant même pas de quatrième de couverture à laquelle me raccrocher, j'ai disséqué son long titre en long, en large et en travers... jusqu'à croire qu'il pourrait s'agir de l'histoire d'un homme (vu que l'auteur en est un) qui raconte la vie amoureuse d'amies d'une vingtaine - trentaine d'années. Ce qui m'a induit en erreur ? Le fait que ce n'est pas si fréquent d'avoir des amies filles de quarante - cinquante ans ayant une vie amoureuse (en général, on est mariées à cet âge-là) et le fait que l'association de "vie amoureuse" et "en ce moment précis" fait penser à de nombreuses conquêtes... Bref, j'avais tort, mon instinct m'a joué un mauvais tour.

 

[Vous noterez que je n'ai pas utilisé l'indice du prénom de l'auteur (je n'ose pas écrire "vieux" car c'est celui de mon papa ! ) pour estimer l'âge des héros de ce livre...]

 

 

 

 

Dès l'ouverture du livre, j'ai constaté mon erreur. Surprise, oui, mais pas déçue. En effet, je suis carrément tombée amoureuse de ces premières lignes, sous le charme de l'écriture de son auteur. Je vous cite sa première phrase, vous comprendrez vite pourquoi j'ai succombé à leur poésie (même si cela parle d'hiver alors que j'ai plutôt envie d'une lecture d'été, en ce moment ! ) : "Les pluies diluviennes de la mi-novembre s'étaient à peine éclipsées que la température avait commencé à descendre, autorisant le ciel à déverser sur Bruxelles plusieurs épaisseurs de neige précoce." . On n'est pas là pour faire un commentaire de texte, mais je trouve que cela vaut la peine d'être dit ici : cette phrase est juste quasiment parfaite (je dis "quasiment" car le verbe "descendre" casse un peu sa poésie), elle sonne tellement bien, si bien qu'elle m'a fait tout de suite accrocher à l'histoire de ce livre, oubliant mes a-prioris !

 

 

Même si la justesse poétique des mots qui se suivent durant les plus de 450 pages de ce roman n'est pas aussi flagrante par la suite, j'étais ferrée, je devais poursuivre ma lecture.

 

 

 

J'ai alors découvert Max et ses amis, en particulier ses amies. Son travail, son chien, son histoire aussi. Les pages se tournaient vite malgré l'absence d'action de ce roman, sûrement grâce à la structure de ce roman divisé en des centaines (j'exagère à peine) de chapitres. Ces chapitres sont "marrants", d'ailleurs, car on a beau essayer de deviner ce qu'ils renferment, à la lecture de leurs titres, on ne trouve pas car ils ont la particularité d'être dans la continuité de l'histoire, mais de manière un peu décalée. C'est difficile à expliquer, c'est comme si je vous disais "Je vais manger, puis j'irais au cinéma voir le dernier block-buster à la mode.", et là vous vous attendez à ce que je vous parle du film, mais non, je vous parle de mon repas. Je caricature, mais c'est l'idée : vous ne savez pas trop où vous mettez les pieds, comme quand Max raconte une histoire à une de ses amies et que cette histoire s'avère être, vous l'apprendrez plus tard, celle que lui a raconté la patiente dont on a parlé vaguement au début du roman, et dont il n'a reparlé qu'une seule fois depuis...

 

 

Bref, je m'éparpille. Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé l'écriture de Francis Dannemark, mais aussi la structure de son roman. Quant à son histoire ? Même si elle ne m'a pas ennuyée, je vous avoue que je n'étais pas dans mon élément, comme si on me racontait la vie amoureuse de mes parents (NDLR : j'ai 24 ans, difficile de me projeter dans des romances de quarantenaires-cinquantenaires. Cela m'a fait la même chose devant le film "Last Chance For Love".) ...

 

Si j'ai réussi malgré tout à finir de lire "La véritable vie" sans me plaindre, je pense sincèrement que les amateurs de livres contemporains de ce type vont apprécier sa lecture. C'est cliché, mais je pense que ce sont les personnes de l'âge des héros qui vont apprécier un tel roman. (J'en sens qui trépignent de lire cela, mais vous comprenez bien quand je conseille de la littérature jeunesse aux jeunes, c'est la même chose ! Sachant qu'ici les références culturelles datent des années 50, à vous de voir si vous êtes plus familiers de Kim Novak ou de Kristen Stewart ! ).


 

 

Aussi pour terminer, (allez, je vais l'écrire en entier, pour bien conclure) (vive le copier-coller) : je vous conseille la lecture de "La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis" si vous avez eu envie de le lire après avoir lu sa description officielle ! Elle n'en dit pas trop et elle reflète bien l'atmosphère de ce roman, laissez-vous guider !

 

 

 

La note de l'addicte : 4 étoiles

 

 

Et vous, vous connaissez Kim Novak ? ^^

 

 

 

Cliquez pour retrouver ce livre en vente (précommandes) : La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis

 

 

 

Un grand merci à Libfly pour cette découverte !

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by La shopping-addicte - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Cla 18/08/2012 18:37

Aaah Kim Novak, une magnifique actrice Hitchckokienne!
Bises

La shopping-addicte 20/08/2012 18:51



Comme toutes les Hitchcokiennes ! ^^



celia-ne 18/08/2012 14:09

Encore un point commun : mon père s'appelle également Francis ! mdr

La shopping-addicte 20/08/2012 18:51



Hiiii, on est soeur, peut-être ? ^^



L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png