Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 10:00

une_certaine_idee_du_bonheur.jpg

Je vous propose aujourd'hui une vraie chronique du livre "Une certaine idée du bonheur" de Rachel Kadish. C'est un roman que j'ai choisi pour en avoir vu des critiques dans des magazines féminins (c'est assez rare qu'ils proposent des titres qui me plaisent) et avoir aimé son résumé (surtout sur la fin).

 

Ce livre est en vente en format broché de chez Sonatine au prix de 21 euros.

 

Quatrième de couverture:

Le bonheur n’a rien à nous dire. Contrairement à la tragédie, à la souffrance, au mal-être, il est le plus souvent réduit à une série de clichés, plus ou moins paradisiaques, sans grand intérêt. Un champ de pâquerettes. Aussi Tracy Farber a-t-elle décidé de le réhabiliter, de prouver par tous les moyens qu’une existence heureuse peut aussi être passionnée, profonde et palpitante.

Lorsque, à l’abri de ses livres et de ses théories, elle dissèque l’existence de ses proches, sa thèse semble prometteuse. Mais, quand sa vie personnelle est bouleversée par une rencontre amoureuse qui la pousse à quitter son poste d’ "observatrice", elle se rend vite compte que toutes ses positions intellectuelles ne lui sont pas d’un grand secours.

 

Mon avis:

 

Il y a des livres qui atterrissent dans notre bibliothèque sans faire de vague alors que c'est leur résumé qui nous a donné l'envie irrépressible de le lire. Ils nous y attendent quelques semaines et, dès les premières pages, ils nous entrainent dans un univers que l'on peine à quitter. Celui-là en fait partie.

 

Ce n'est certainement pas sa couverture qui m'a attirée dans "Une certaine idée de bonheur". Certes, elles est jolie, minimaliste et ce soliflore pourrait trôner dans les pages d'un magazine de déco. Mais, avec un tel titre, pourquoi se contenter d'un monde monochrome alors qu'une large palette de couleurs gaies s'offrent à nous? Résultat: beaucoup de personnes vont bouder ce livre alors qu'il pourrait leur changer la vie.

Ce roman est un livre de qualité qui semble en parfait état après de longues heures de lecture et de multiples voyages à travers le Sud de la France, dans mon sac à main. Il est résistant du haut de ses 500 pages, un nombre qui pourra aussi freiner quelques lecteurs, hélas.

 

Mais ces 500 pages méritent toutes d'être lues au moins une fois. Lues par les éternelles célibataires. Lues par les intellectuelles qui observent le monde sans vraiment en faire partie. Lues par les femmes au bord de la crise de nerf face à un futur mariage qui leur fait se poser des milliards de questions. En fait, ce roman s'adresse particulièrement aux filles, et de manière générale à toutes les filles! (N'allez pas croire qu'il ne peut être lu par des hommes, c'est juste que les femmes y trouveront des réponses importantes à leur question.)

 

Pourquoi? Tout simplement parce que derrière un titre sur le bonheur, on découvre l'univers d'une fille banale mais touchante, qui intellectualise tout sans nous prendre la tête. C'est finalement plus un roman d'amour qu'une thèse sur le bonheur (j'ai envie de dire "heureusement"), il mériterait plus un titre à la "La découverte de l'amour et du bonheur", je trouve.

Pages après pages, on trouve de la matière à réfléchir sur notre propre vie, sur notre célibat, sur notre rapport aux hommes, sur le mariage, sur les hésitations, sur la perte d'un être cher... On parcourt la vie de Tracy Farber sans une once d'ennui, tout en se découvrant soi-même au passage.

Le livre est divisé en trois parties que je qualifierais de parfaitement bien établies (mais je ne peux vous en dire plus sans spoiler l'histoire). Il est très bien écrit, c'est fluide et agréable à parcourir dans le train, dans le bus, sur la terrasse ou dans le lit. J'ai juste un petit reproche de forme: il manque parfois des retours à la ligne quand on change de lieux ou de moment d'action! Et un seul reproche sur l'histoire: l'auteure a cédé à un moment à la facilité pour expliquer un rebondissement dans l'histoire, vous savez, le truc du "Et, là, je me réveille et je m'aperçois que ce n'était qu'un rêve" (sauf que, bien sûr, ce n'est pas cela qu'il se passe, je ne suis pas là pour gâcher votre lecture!)!

 

Alors, ne tardez pas, les filles, les femmes, à vous procurer ce livre qui vous permettra de vous distraire tout en apprenant un peu sur vous-même au passage! Allez, foncez, vous ne le regretterez pas.

 

 

 

La note de l'addicte: 4 étoiles

 

 

Et vous, vous aimez les livres qui vous font réfléchir? Ou vous détestez ce genre de psychanalyse pas cher? :-)

 

 

Cliquez pour retrouver ce roman en vente: Une certaine idée du bonheur

 

 

Challenge-New-York-en-Litterature.jpg

 

50 états 50 billets

 

Ce livre a été lu avec plaisir, mais aussi dans le cadre du Challenge New-York en Littérature (ICI et LA) et du Challenge 50 Etats... 50 billets (ICI et LA).

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by L'addicte - dans Livres
commenter cet article

commentaires

lily 03/09/2011 21:32


pourquoi pas !!


siobhan 14/08/2011 15:16


Merci pour cette chronique, ce livre me tente vraiment.


sofynet 14/08/2011 15:09


Et bien moi, ton billet me donne très envie de le découvrir !
Hop, billet ajouté (et pour Washington DC, la réponse demain dans le premier bilan ;o)) Bon dimanche !


miss bunny 14/08/2011 10:29


a priori, vu ce que tu en dis, ce livre ne me donne pas du tout envie...


L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png