Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 08:15

une-vie-de-pintade-a-madrid.jpg

 

J'ai eu le plaisir de recevoir, il y a un peu moins d'un mois, un tout nouveau guide des Pintades: "Une vie de Pintade à Madrid", écrit par Cécile Thibaud qui y vit depuis quelques années. Je l'ai lu avec grand plaisir et, avant de vous donner mon avis éclairé sur le sujet, je souhaitais remercier Livraddict (ICI) ainsi que les Editions Calmann-Lévy (ICI) pour cette découverte!

 

 

 

Quatrième de couverture:

 

Vous les imaginez déjantées comme les héroïnes de Lucia Etxebarria ? Bouillonnantes comme celles de Pedro Almodóvar ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Madrilènes détonnent ! Jamais là où on les imagine. Il n'y a qu'à voir leurs cheveux ! On les croit brunes, bouclées, méditerranéennes, on les croise blondes tirées au brushing, ou rousses rayonnantes.

Les Madrilènes se sont imposées à toute allure dans un monde qui ne les attendait pas forcément, pressées d’effacer les empreintes de l’Espagne machiste de Franco.

Sous la plume effilée de Cécile Thibaud, vous découvrirez de drôles d'oiseaux. Qu'elles soient Madrilènes pure souche de Chamberí, rockeuses de Malasaña, bourgeoises de Salamanca, bobos de Chueca, pintades multiethniques de Lavapiés, ou des faubourgs plus populaires de Vallecas, pas question de perdre le tempo.

Madrid, ou plutôt leur barrio (leur quartier), c'est leur village. Un village aux dimensions de capitale. Une capitale qui, en quelques années, est devenue de plus en plus branchée, de plus en plus ouverte, tout en restant populaire et vivante. Le secret de son charme. Avec évidemment son sens inné de la fiesta !

Une fois de plus, les Pintades, partageuses, jouent les bonnes copines et livrent leurs bons plans et leurs bonnes adresses. Pour connaître les meilleurs bars de Malasaña (le quartier où la Movida n'en finit pas de renaître), pour savoir où manger les meilleurs œufs brouillés au chorizo, dans quelles piscines piquer une tête l'été, ou encore où se faire faire (sur mesure) la même robe que la princesse Letizia… Allez, vous saurez même où croiser Javier Bardem...

 

 

 

Mon avis:

 

Commençons, comme à mon habitude, pas l'analyse de ce livre en tant qu'objet.

C'est un format broché très épais (plus de 430 pages), lourd et imposant! Malgré cette faiblesse, il reste de très grande qualité, la preuve: je l'ai lu une dizaine d'heures, je l'ai stocké partout et il est comme neuf, on ne voit même pas qu'il a été ouvert!

Il est très voyant de part son coloris orangé qui ira très bien avec mes autres brochés de la collection! J'adore son illustration (made in Sanaa Kassou) qui met en scène trois Madrilènes, dont une avec des bras à la Shiva! Pourquoi ça? Vous le découvrirez en lisant ce livre!

Le livre est divisé en plusieurs thématiques (alimentation, shopping, maternité...) qui illustrent bien les différents aspects des Pintades que nous sommes! Chaque chaitre est sous-divisé en parties elles-même construites par paragraphes bien distincts. On retrouve ça et là des illustrations espagnoles d'éventails ou de jeunes Madrilènes. C'est très sympa à lire d'une traite comme à feuilleter selon nos envies ou nos besoins! J'ai juste regretté le fait que tout le texte ne soit pas justifié (alignement du texte à gauche comme à droite), quelques paragraphes ont été sauté et cela m'a, justement, sauté aux yeux!) ou des coupures de mots non-approuvées par la langue française (qui coupent une même syllabe). Sinon, au niveau de la forme, rien à dire d'autres!

 

Ce guide pratique ne vous sera pas d'une grande aide si vous voulez un listing d'adresses. Certes, il y en a plein dedans, mais c'est surtout, selon moi, une analyse anthropologique de la Pintade Madrilène. Comment elle vit, comment elle s'habille, comment elle fait ses courses, quels sont les différents types de Madrilènes existants...! J'adore! Cette caractéristique fait de ce guide un livre qui se lit très facilement, presque comme un roman! On regrette alors juste le fait qu'il y ait des répétitions inter-chapitres ou intra-chapitres, genre à deux (voire plus) endroits différents, on lit la même explication d'un même terme ou d'une même caractéristique.

L'écriture de Cécile Thibaud est facile à suivre, elle a une plume fluide qui permet de mieux de projeter dans l'histoire, histoire qui prend vie grâce à sa verve moderne, à coups de "Non, je charrie." ou de bribes de langue espagnole insérée dans le texte (qui n'a pas trop gêné la non-hispanophone que je suis!).

 

Mais, alors, qu'est-ce qu'il y a dans ce guide? De tout! De quoi visiter par procuration des quartiers typiques et diversifiés de Madrid, de quoi savoir comment se comporter avec une vendeuse de boutique fourre-tout qui ne nous lâche pas,... C'est une bible de conseils qui permet de s'évader, d'apprendre et de rêver de poser un pied, voire deux, à Madrid, que ce soit pour une semaine ou une vie! C'est ce que j'adore dans ces guides et c'est pourquoi je vous en recommande la lecture! Une lecture sympathique, distrayante et qui fait voyager, quoi de mieux?

 

 

La note de l'addicte: 4 étoiles

 

 

Et vous, vous connaissez Madrid? Vous aimez les tapas? Vous êtes plutôt Real ou Atletico?

 

 

Cliquez ici pour retrouver ce guide très pratique en vente: Une vie de pintade à Madrid

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! http://www.wikio.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by L'addicte - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Belbe 12/05/2011 09:30


je vais régulièrement à Madrid,
les tapas of course ...
ni Real, no Atlético


L'ADDICTE, C'EST MOI !

Les nouveaux articles du blog sont maintenant disponibles sur l'adresse en .fr !

http://www.apologie-d-une-shopping-addicte.fr

Recherche

UNE PAGE DE PUB...

 

SUIVEZ-MOI...

bouton facebook bouton twitter bouton hellocotonbouton instagramAmazon-logo.jpg bouton RSS bouton tumblr Amazon-logo.jpg bouton bloglovin

 

1402345721_United_Kingdom.png